mercredi 17 juin 2009

pépé touché coulé

Le 30 avril 1917 ,le navire qui conduisait le pépé et son unité à Salonique etait torpillé par un sous-marin allemand en Méditerranée.Le lendemain ,il écrivait une lettre dans laquelle il racontait son aventure.
Je retranscris le texte tel qu'il a été ecrit.


Bone 1 mai 1917


Cher parents
Je vous écrit c est qu elle que mot
pour vous aprendre une triste
nouvelle mes malgrée sa je mon
suis reteri sin et sauf je puis
vous dire que nous avon été torpillée
au bout de 2 jours de voyage
par un soumarin boche mes
malheureusement beaucoup manque
a la pelle sur 146 soldat il y a
43 disparu et 10 de l equipage s afait
environ 53 noyer aujourdhui nous
allon a l enterement de 3 qui sont
retrouvé mort nous avon été torpillé
hier matin lundi le 30 avril a 9 heures
du matin et nous avon été 3 heures
sur l eau avon d avoir du secour
jai été retiré de l eau a midi
ses deux blanche qui mon sauvé
et heureusement que nous avion
des sinture de sauvetage jamais
de ma vi javais pris un bain
parielle nous etion dans des petite
enbarquation elle été trop chargée
elle sont fait la culbute et je
vous asure qua se moment la
je me suis donné perdu heureusement
j ais remonté a la surface de l eau
allor ses la que jais attrapédes
planche pour pouvoir me maintenir
nous avon été recuelli par un
chalutier qui nous a en mené
en algeri mes je crois que nous
allon retourné a marseille avec
15 jour de permision sa sera
pas de trop car en la bien
gagnée jais les janbe et les bras
toute machée mes sa s est un
leger detail jai sauvé la peau c est le
principal je fini ma lettre en
vous enbrassent de tous coeur je
vous en mai pas davantage quart
je n est pas le temp car voila
l enterement de nos pauvre
camarade ne vous inquiété pas
pour moi car je me suis
même pas henrumé demain je
vous écrirais une hautre lettre
aurevoir a biento

Viaud Victor

4 commentaires: