lundi 13 juillet 2009

Trop bonne la postière!

Il y a foule dans l'immense Poste de la rue La Boétie.
La petite des "Affranchissements" est ravissante.Elle a des yeux découpés dans un morceau de ciel, un minois adorable et une bouche admirablement dessinée par un vicieux qui s'est complu à l'orner d'un bec de lievre.
Elle lève sur moi ses magnifiques yeux célestes,tellement beaux l'un et l'autre qu'ils se surveillent étroitement grâce à l'invention du strabisme convergent.
Elle prend mon enveloppe, la tourne dans ses jolies mains fines constellées de verrues à poils,puis lit la souscription et d'un gracieux mouvement de son cou au goitre elliptique,tourne vers moi un visage rayonnant.
La-dessus,la jeune beauté rougit tout autour de la tache de vin qui décore sa joue droite.
Huit secondes plus tard,elle surgit dans le hall,vêtue d'un joli manteau beige dont les accrocs sont magistralement reprisés.
Elle a des jambes bien faites,abondamment arquées,ce qui atténue sa claudication.
Comme elle passe la porte-tambour,un fichu maladroit laisse partir le vantail sur la bosse de la jeune beauté.

extrait de:"La tombola des voyous" de San-Antonio Editions Fleuve Noir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire